Capture d’écran 2019-04-01 à 10.04.29.pn
Capture d’écran 2019-04-01 à 10.02.50.pn

Les paysages imaginaires d’Éléonore Deshayes
à la Galerie Provost-Hacker

     Dessinés méticuleusement à l’encre de Chine sur des plaques transparentes, les paysages délicats d’Éléonore Deshayes, habités par quelques personnages méditatifs, ressemblent à des collages. Points, lignes et rayures alternent pour composer des assemblages graphiques de strates et de collines d’une beauté subtile d’où émergent de frêles végétaux. Premier prix du jury aux Canson Art School Awards 2017, cette jeune artiste lilloise de 27 ans, diplômée de la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg en 2016, nous offre des lieux imaginaires où partir en promenade. Magique !

Requiem pour un selfie.JPG